Forum de la1ère Cie des archers de Montciel (lons le saunier- France)

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Connectés


    Spectaculaire longbow

    Partagez
    avatar
    Fred

    Messages : 43
    Date d'inscription : 01/10/2014
    Age : 42
    Localisation : Rosay

    Spectaculaire longbow

    Message  Fred le Lun 15 Déc - 21:32

    Avis aux amateurs et amatrices adeptes de culturisme : un joli longbow de ... 73 livres ! http://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/707942436.htm?ca=10_s

    Séances d'ostéo en supplément ;-)

    A tout hasard.

    Fred
    avatar
    Pierre
    Admin

    Messages : 1906
    Date d'inscription : 18/11/2010

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Pierre le Lun 15 Déc - 23:56

    Fred a écrit:Avis aux amateurs et amatrices adeptes de culturisme : un joli longbow de ... 73 livres ! http://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/707942436.htm?ca=10_s

    Séances d'ostéo en supplément ;-)

    A tout hasard.

    Fred
    je t'avais parlé d'un site qui détaillait la fabrication :
    http://rivendell.forumactif.com/t2407-atelier-facture-d-arcs-et-fleches
    ici à partir d'une aubépine

    et ici du plus moderne :
    http://www.stickbow.com/FEATURES/BOWBUILDING/finish.CFM


    _________________
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi...  Albert Einstein
    avatar
    Pierre
    Admin

    Messages : 1906
    Date d'inscription : 18/11/2010

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Pierre le Mar 16 Déc - 0:05

    Un avant gout :
    HJH a écrit:Nous commencerons par un arc simple, sans courbures.
    Un arc est une lame de bois ressort équilibrée. On peut le voir comme un ressort d'un tenant, travaillant donc à la poignée, ou comme un objet constitué de deux ressorts, une lame haute, une lame basse, les deux lames étant jointes par un poignée non travaillante, le tout fait dans la même pièce de bois.
    Il faut savoir reconnaitre quelques essences de bois aptes à la facture, se munir d'un équippement adéquate et surtout abattre avec autorisation du propriétaire la pièce de bois convoitée. Il y a une période de prédilection pour cet abattage, mais avec un peu d'expérience et en adaptant les techniques de séchage on pourra couper une billette de bon bois à n'importe quelle saison.
    Les bois européen classés du meilleur au moins bon. (je ne cite là que ceux que j'ai personnellement testé)
    orme 10/10
    if 10
    lila 10
    buis 9
    acacia 9
    aubépine 8
    mimosa 8
    alisier 8
    sorbier des oiseleurs 8
    arbousier 8
    houx 7
    tamaris 7
    nèflier 7
    prunelier 7
    cornouiller 7
    fusain 7
    érable champêtre 7
    sureau 6
    frêne 6
    noisetier 6
    érable sicomore 5
    charme 5
    chataigner 5
    La pièce de bois choisie doit être (pour commencer) la plus rectiligne possible, d'un diamètre minimal de 5 cm, d'une longueur égale à votre taille.
    Une fois votre bonheur trouvé, l'autorisation d'abattage obtenue et la pièce de bois en votre possession, on passe à la première étape de la facture: le séchage. Cette étape requière la plus grande attention. On a vite fais de ruiner un magnifique bout de bois bein avant d'avoir enlevé le premier copeau de bois...
    Différentes techniques de séchage sont utilisées, je vous livre ici la mienne:
    Si la billette est coupée au début de l'automne ou début de l'hiver (certains peuvent faire attention aux lunes, pour ma part ce n'est jamais entré dans le choix du moment de la coupe), on prendra soin de mettre la billette debout contre un mur exposé au nord, partie la plus fine de la billette au sol, à l'abris du soleil, bien ventilé, et pas forcément à l'abris de la pluie.
    Au bout de 5 ou 6 jours, on écorche consciencieusement en faisant extrêmement attention de ne pas abimer la surface du bois, le moindre coup d'outil dans le premier cerne peut réduire à néant
    votre chance de réussir votre arc! Donc prudence, laissez glisser votre couteau, sans forcer entre l'écorce et le bois.
    Une fois votre pièce de bois écorchée vous la remettez à sécher quelques jours ( pour ma part je laisse au moins 10 jours) dans la même position que précédemment: partie au diamètre le plus fin (minimum 5 cm) au sol.
    Après cette deuxième étape séchage passée, vous pouvez fendre votre billette (si elle fait au moins 8 cm de diamètre sinon ne fendez pas) La fente du bois est également un art! Munissez vous de 3 ou 4 coins et d'un bon marteau, c'est le facteur qui doit choisir le chemin de la fissure et non le bois qui l'impose... vous risqueriez dans ce cas de vous retrouver avec deux élices bonnes pour la cheminée...
    Si votre billette fait moins de 8 cm de diamètre à son extrémité la plus fine, alors l'ébauchage pourra commencer.
    N'hésitez pas à poster les photos de vos billettes! Je posterai la suite de la marche à suivre un peu plus tard en illustrant mon propos de quelques enluminures.
    Bonne chasse à la billette!


    _________________
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi...  Albert Einstein
    avatar
    Fred

    Messages : 43
    Date d'inscription : 01/10/2014
    Age : 42
    Localisation : Rosay

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Fred le Mar 16 Déc - 6:37

    Pierre a écrit:je t'avais parlé d'un site qui détaillait la fabrication :
    http://rivendell.forumactif.com/t2407-atelier-facture-d-arcs-et-fleches
    ici à partir d'une aubépine

    et ici du plus moderne :
    http://www.stickbow.com/FEATURES/BOWBUILDING/finish.CFM

    Super, merci.

    Perso, j'avais repéré http://shardsofthedarkage.blogspot.fr/2013/01/bowyering.html
    et surtout çà http://gery.bonjean.com/arcs/arcs1.htm

    Cela-dit, avis aux amateurs mais je suis quasi-tous les jours en défrichage de terrain et abattage d'arbres et arbustes. Je brasse donc toutes ces essences (dont robinier (acaccia), buis, prunelier, peu souvent de l'if, protégé, ...) que je passe le plus souvent ... au broyeur.

    Donc pas de problème pour repérer les billettes pour celles et ceux qui veulent se lancer dans la fabrication. Je vous les amène et à vous les joies de la création.

    Fred
    avatar
    archer39

    Messages : 354
    Date d'inscription : 20/11/2010

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  archer39 le Mar 16 Déc - 11:28

    Fred a écrit:
    Pierre a écrit:je t'avais parlé d'un site qui détaillait la fabrication :
    http://rivendell.forumactif.com/t2407-atelier-facture-d-arcs-et-fleches
    ici à partir d'une aubépine

    et ici du plus moderne :
    http://www.stickbow.com/FEATURES/BOWBUILDING/finish.CFM

    Super, merci.

    Perso, j'avais repéré http://shardsofthedarkage.blogspot.fr/2013/01/bowyering.html
    et surtout çà http://gery.bonjean.com/arcs/arcs1.htm

    Cela-dit, avis aux amateurs mais je suis quasi-tous les jours en défrichage de terrain et abattage d'arbres et arbustes. Je brasse donc toutes ces essences (dont robinier (acaccia), buis, prunelier, peu souvent de l'if, protégé, ...) que je passe le plus souvent ... au broyeur.

    Donc pas de problème pour repérer les billettes pour celles et ceux qui veulent se lancer dans la fabrication. Je vous les amène et à vous les joies de la création.

    Fred

    je suis surpris du classement 9 de l'acacia comme essence destinée à la fabrication d'un arc - parle-t-on bien du robinier, que chacun appelle acacia en langage commun, ou du vrai acacia africain ? dans le cas du robinier, certe très durable, il a une furieuse tendance à vriller avec les changements d'hygrométrie et de température !! c'est un peu génant pour un arc non ?
    avatar
    Pierre
    Admin

    Messages : 1906
    Date d'inscription : 18/11/2010

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Pierre le Mar 16 Déc - 18:06

    archer39 a écrit:
    Fred a écrit:
    Pierre a écrit:je t'avais parlé d'un site qui détaillait la fabrication :
    http://rivendell.forumactif.com/t2407-atelier-facture-d-arcs-et-fleches
    ici à partir d'une aubépine

    et ici du plus moderne :
    http://www.stickbow.com/FEATURES/BOWBUILDING/finish.CFM

    Super, merci.

    Perso, j'avais repéré http://shardsofthedarkage.blogspot.fr/2013/01/bowyering.html
    et surtout çà http://gery.bonjean.com/arcs/arcs1.htm

    Cela-dit, avis aux amateurs mais je suis quasi-tous les jours en défrichage de terrain et abattage d'arbres et arbustes. Je brasse donc toutes ces essences (dont robinier (acaccia), buis, prunelier, peu souvent de l'if, protégé, ...) que je passe le plus souvent ... au broyeur.

    Donc pas de problème pour repérer les billettes pour celles et ceux qui veulent se lancer dans la fabrication. Je vous les amène et à vous les joies de la création.

    Fred

    je suis surpris du classement 9 de l'acacia comme essence destinée à la fabrication d'un arc - parle-t-on bien du robinier, que chacun appelle acacia en langage commun, ou du vrai acacia africain ? dans le cas du robinier, certe très durable, il a une furieuse tendance à vriller avec les changements d'hygrométrie et de température !! c'est un peu génant pour un arc non ?
    Moi aussi ...
    et bonjour les échardes ....
    m'enfin si tu regardes le site en question, les branches très vrillées, ça n'a pas l'air de les affoler ... Shocked
    par contre, c'est sur que ça a du "nerf" !!


    _________________
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi...  Albert Einstein
    avatar
    Fred

    Messages : 43
    Date d'inscription : 01/10/2014
    Age : 42
    Localisation : Rosay

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Fred le Mar 16 Déc - 20:19

    archer39 a écrit:je suis surpris du classement 9 de l'acacia comme essence destinée à la fabrication d'un arc - parle-t-on bien du robinier, que chacun appelle acacia en langage commun, ou du vrai acacia africain ? dans le cas du robinier, certe très durable, il a une furieuse tendance à vriller avec les changements d'hygrométrie et de température !! c'est un peu génant pour un arc non ?

    C'est en lisant les commentaires "experts" que je viens enfin de comprendre qui était le mystérieux "Archer 39" Laughing
    Je pense que l'auteur de ces notations parle bien du robinier faux acacia puisqu'il évoque le classement des essences européennes. Je ne sais pas trop quoi en penser car je manque d'expérience dans la dimension menuiserie. Lorsqu'il ne manque pas de lumière, le robinier tire bien droit sans vriller. Maintenant, c'est vrai qu'avec sa vitesse de croissance, s'il doit chercher son chemin, il a vite fait de faire des allers et retours.

    Certains des bois proposés (aubépine, sorbier des oiseaux, sureau, mimosa, ...) me semblent avoir des morphologies assez petites et chaotiques pour tirer des longueurs de 2 m dispo sans trop de noeuds et vrilles.

    Allez, moi je dis qu'il faut lancer une grande phase de test grandeur réelle. On va commencer par faire sécher des billes pour 5 ans et ensuite, ....on verra. Qui va piano ...va piano. Wink

    Fred
    avatar
    Pierre
    Admin

    Messages : 1906
    Date d'inscription : 18/11/2010

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Pierre le Mar 16 Déc - 22:44

    Fred a écrit:
    archer39 a écrit:je suis surpris du classement 9 de l'acacia comme essence destinée à la fabrication d'un arc - parle-t-on bien du robinier, que chacun appelle acacia en langage commun, ou du vrai acacia africain ? dans le cas du robinier, certe très durable, il a une furieuse tendance à vriller avec les changements d'hygrométrie et de température !! c'est un peu génant pour un arc non ?

    C'est en lisant les commentaires "experts" que je viens enfin de comprendre qui était le mystérieux "Archer 39" Laughing
    Je pense que l'auteur de ces notations parle bien du robinier faux acacia puisqu'il évoque le classement des essences européennes. Je ne sais pas trop quoi en penser car je manque d'expérience dans la dimension menuiserie. Lorsqu'il ne manque pas de lumière, le robinier tire bien droit sans vriller. Maintenant, c'est vrai qu'avec sa vitesse de croissance, s'il doit chercher son chemin, il a vite fait de faire des allers et retours.

    Certains des bois proposés (aubépine, sorbier des oiseaux, sureau, mimosa, ...) me semblent avoir des morphologies assez petites et chaotiques pour tirer des longueurs de 2 m dispo sans trop de noeuds et vrilles.

    Allez, moi je dis qu'il faut lancer une grande phase de test grandeur réelle. On va commencer par faire sécher des billes pour 5 ans et ensuite, ....on verra. Qui va piano ...va piano. Wink

    si tu veux gagner du temps, du robinier sec de 10 ans en 2 m, je dois avoir ....

    Fred


    _________________
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi...  Albert Einstein
    avatar
    Fred

    Messages : 43
    Date d'inscription : 01/10/2014
    Age : 42
    Localisation : Rosay

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Fred le Mar 16 Déc - 23:11

    Merci pour la proposition.

    Je note mais je verrai si je me lance dans la fabrication une fois que j'aurais visité l'archerie d'Orvaz Question (et que j'aurais terminé la dalle de bois de l'atelier, les murs du poulailler, le lit de ma fille, les étagères de mon fils, ...)  Sleep

    A +
    avatar
    Denis

    Messages : 114
    Date d'inscription : 26/11/2010

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Denis le Jeu 18 Déc - 8:51

    c'est vrai que le robinier a tendance a fendre, vriller, se gondoler, faire des triple axel (bon, j'exagère, c'est pour illustrer ) mais faut relativiser par rapport à la taille d'un arc, et surtout la section.
    Et puis, si le facteur d'arc est normalement intelligent, il prendra son billon dans une partie au fil droit, sans noeud, et le mieux pour dégrossir étant , je pense, le coin et le merlin, cad la technique de fente (un peu comme les merrains pour les tonneaux)
    J'avais fait un arc en robinier pour ...... Robin (mon fils, pour ceux qui ne connaissent pas) un truc basique, genre longbow en plus simple Smile  et ma foi, ça fonctionnait pas mal pour un truc d'amateur.
    Faut voir aussi que les essences dans un arc sont souvent mélangées, entre celles qui résistent bien à la compression, et celles qui préfèrent travailler en flexion.
    Pour ma part, si je me décidais à fabriquer un arc, ce serait sûrement en if, mais bonjour la recherche de l'arbre idéal !
    avatar
    Pierre
    Admin

    Messages : 1906
    Date d'inscription : 18/11/2010

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Pierre le Jeu 18 Déc - 13:06

    Denis a écrit:
    Pour ma part, si je me décidais à fabriquer un arc, ce serait sûrement en if, mais bonjour la recherche de l'arbre idéal !

    jeu de mot pour angliciste .... Very Happy


    _________________
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi...  Albert Einstein
    avatar
    Denis

    Messages : 114
    Date d'inscription : 26/11/2010

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Denis le Jeu 18 Déc - 14:12

    Alors, pour angli-si-ste, if you want bien ?

    Contenu sponsorisé

    Re: Spectaculaire longbow

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 8:34